Le planeur supersonique développé par le Japon pourrait être utilisé pour des frappes anti-navires

Nos confrères de Naval News, toujours bien informés, ont eu accès à une vidéo inédite de l’ATLA, l’agence du ministère de la défense japonais responsable des acquisitions, du développement technologique et de la logistique. Cette dernière montre la manière dont le planeur hypersonique en cours de développement au Japon pourrait servir comme arme anti-navires, et particulièrement comme arme anti-porte-avions. Jusqu’à présent, le HVPG (Hypervelocity Gliding Projectile) dévoilé le mois dernier par le ministère de la défense japonais n’était présenté que comme une arme sol-sol.

Pour l’ATLA, les capacités anti-navires de l’HVPG ne devrait cependant pas être développées dès l’origine du programme. Comme précisé auprès de Naval News, le HVPG sera mis en œuvre par des lanceurs mobiles des forces terrestres japonaises (JGSDF) afin de cibler en priorité des îles occupées par des forces adverses (a priori chinoises). Pour frapper les porte-avions chinois, le Japon compte développer une autre arme dédiée de plus longue portée : un missile de croisière hypersonique HCM (Hypersonic Cruise Missile).

Comme le montre ce schéma, deux types d’armes hypersoniques sont développées au Japon: un planeur et un missile de croisière. Le HVPG recevra un guidage INS et GPS. Si une version anti-navires en était dérivée, elle pourrait recevoir un système de guidage optique ou radar dérivé de celui du HCM

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR