L’Azerbaïdjan s’intéresse de prés au chasseur MIG-35 russe

Les déclarations répétées des autorités pakistanaises au sujet d’une vente « imminente » d’avions de combat JF-17 Thunder à l’Azerbaïdjan, mais jamais confirmées par les autorités du principal intéressé, ont probablement été quelque peu précipitées. En effet, selon le site azéri Turan, les autorité du pays auraient entamé des négociations avec la Russie en vue d’acquérir des avions Mig-35. En outre, les forces aériennes azéris s’intéresseraient également au Su-35, et des représentants nationaux se seraient rendus sur les lignes d’assemblage des deux appareils sous la houlette du consortium Rosoboronexport, au cours des semaines passées.

La volonté de Baku d’acquérir de nouveaux appareils de combat est dictée par l’annonce en 2019 de la livraison des premiers Su-30SM aux forces aériennes arméniennes sur les 12 appareils commandés, représentant un bon capacitaire très important pour cette force aérienne antagoniste qui, jusqu’ici, ne disposait que d’un escadron d’avions d’attaque Su-25. Face aux Su30SM, les Mig29 Azéris se retrouveraient en net désavantage, notamment en matière d’armement mis en oeuvre et de capacités de détection. Dès lors, le choix du Mig-35 apparait pertinent pour un pays qui avait déjà fait en 2012 du Mig-29 son principal avion de combat, d’autant que le pays à la superficie de l’Autriche, et ne nécessite pas, dès lors, d’appareils ayant un long rayon d’action ou de très importantes capacités d’emport. Pour l’entrainement des pilotes, Baku a annoncé, se porter acquéreur de 10 M-346 Italiens commandés lors de la visite officielle du président azéri Ilham Aliyev en février dernier à Rome, et posé une option pour 15 autres appareils en vu de remplacer ses Su-25 d’attaque au sol.

L’Arménie a reçu les 4 premiers exemplaires des 12 Su-30SM commandés à la Russie

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR