Le KC-46 Pegasus connaît de nouveaux problèmes techniques, augmentant encore la pression sur Boeing

Pour Boeing, les déboires du programme KC-46 Pegasus ressemblent de plus en plus à une histoire sans fin. Alors que l’achat de 179 nouveaux ravitailleurs est essentiel pour les opérations de projection de l’US Air Force, le nouvel appareil accumule depuis des années les retards et les surcoûts.

Alors que Boeing promet de décupler les efforts pour corriger rapidement les soucis techniques les plus problématiques, il semble à l’inverse qu’un nouveau problème de Catégorie 1 soit apparu récemment. En effet, l’USAF aurait continué de signaler de sérieuses fuites de carburant nécessitant de faire passer ce problème technique au rang des défauts techniques critiques. La Catégorie 1, en effet, signifie que les défauts détectés compromettent la sécurité des vols et la réussite de la mission.

KC-46 à proximité des usines de Boeing dans la région de Seattle. Pour le moment, la production d’avions de lignes Boeing est stoppée, y compris leurs dérivés militaires comme le KC-46.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR