La modernisation de la Marine Pakistanaise avance à grande vitesse

Le rapprochement entre Pékin et Islamabad n’est plus à démontrer, notamment pour ce qui concerne la coopération militaire et les équipements de Défense. Suite aux tensions entre les autorités pakistanaises et américaines sous couvert d’une complaisance constatée vis-à-vis des rebelles Talibans et islamistes afghans, et notamment d’Oussama Ben Laden dont la retraite avait été identifiée par les services secrets pakistanais depuis 2009, ont déclenché une suite ininterrompue de nouvelles sanctions depuis 2011. Déjà proche de Pékin sur les questions de défense notamment vis-à-vis de l’ennemi héréditaire indien, Islmabad a dès lors accéléré son changement d’allégeance, et bascula la majorité de ses programmes militaires importés vers l’industrie chinoise.

L’Armée de Terre pakistanaise a reçu à partir des années 2000, ses premiers chars Al Khalid dérivé du modèle MBT2000 du chinois Narinco, et a commandé en 2019 240 chars lourds VT4 , version export du très moderne Type 99A. EN 2019, elle commanda 236 canons automoteurs sur roues SH-15 de 155mm, toujours auprés du même fabriquant chinois.

Les forces aériennes ont, pour leur part, développé le chasseur léger JF-17 Thunder, en coopération avec le chinois Chengdu, destiné à remplacer progressivement les chasseurs légers dépassés toujours en service, comme les mirage III, mais également les chasseurs chinois Chengdu Q-5 et F7 acquis, comme le mirage III, dans les années 70 et 80. Plus léger que le F16, le JF17 a d’ailleurs des dimensions, une masse à vide (6 tonnes) et au décollage (11 tonnes) comparables au chasseur français. Dans sa dernière version block III, il met en oeuvre un radar AESA, un IRST et des commandes de vol électriques, et est apte à mettre en oeuvre les missiles et munitions chinoises et occidentales les plus modernes, comme le missile AMRAAM et Sidewinder américain tout comme le très performant missile à longue portée PL15 chinois.

Le chasseur léger KF-17 Thunder offre d’excellentes performances et dispose d’une avionique évoluée, le mettant au niveau des chasseurs modernes comme le F16V

La Marine Pakistanaise employait encore il y a peu une majorité d’équipements acquis auprés des occidentaux, comme des sous-marins Agosta AIP français, ou des frégates Type 21 de la classe Tariq acquises d’occasion, auprés du Royaume-Unis en 1994. En 1996, après le retour frégates Brooke et des 3 frégates de la classe Garcia prêtées par l’US Navy, Islamabad s’est rapprochée de Pékin pour étudier l’acquisition de nouvelles unités, en l’occurence des frégates Type 053 de 3100 tonnes en charge, et Type 054 de 3900 tonnes. Le premier contrat portant sur 4 frégates Z-22P de la classe Zulfiqar, ou Type 053H2 en Chine, fut signé en 2006, et les travaux débutèrent dès 2008 dans les chantiers navals chinois qui devaient construire les 3 premières unités de cette classe spécialisé dans la lutte anti-sous-marine côtière. Deux autres unités ont été commandées par la suite. Les 4 premiers exemplaires sont entrés en service entre 2009 et 2013.

Les frégates Type 053H2 de la classe Zulfiqar sont spécialisées dans la lutte anti-sous-marine côtière

La commande concernant 4 frégates Type 054AP prit plus de temps, et les travaux ne débutèrent qu’en 2018, avec toutefois un rythme de production très élevé, puisque les 4 frégates sont attendues pour 2021 au sein de la marine Pakistanaise. Longue de 134 metres pour un tonnage en charge de 4100 tonnes, ces navires seront les unités de surface les plus puissamment armées de la Marine Pakistanaise, notamment grace aux 32 silos verticaux mettant en oeuvre des missiles anti-sous-marins Yu-8 et surtout des missiles anti-aériens HQ-16, version chinoise du SA-17 Grizzly de la famille Buk russe avec qui le missile fut co-développé, et offrant une portée de 40 km. Surtout, la frégate dispose de capacités de lutte anti-sous-marine avancées, avec un sonar de coque MGK-335 et le sonar remorqué à profondeur variable H/SJG-206 lui offrant des capacités ASM en haute mer. La pose de la quille de la seconde unité a été réalisée le 23 mars aux chantiers navals Hudong Zhonghua en présence des autorités navales des deux pays.

Les frégates type 054A sont des navires très bien armés et équipés, capables de remplir une vaste panoplie de mission en zone côtière comme océanique

A noter qu’outre les frégates Type 053 et 054, la marine pakistanaise a également commandé en 2015 8 sous-marins AIP du Type 039B, les unités non nucléaires les plus performantes de l’arsenal chinois, pour un montant total de 5 Md$. Les submerssibles doivent entrer en service entre 2023 et 2028, et sont construits simultanément en Chine et au Pakistan. Enfin, en 2018, les autorités pakistanaises annoncèrent la commande de 4 corvettes de la classe Ada auprés de la Turquie, autre allié proche du Pakistan, ces navires de 2500 tonnes devant tous être livrés en 5 ans. Ces corvettes polyvalentes disposent de capacités de lutte anti-navires avec 8 missiles à longue portée Atmaca, anti-sous-marines côtières avec un sonar de coque et 2 lance-torpilles triples armés de torpilles légères Mk46, et d’une capacité d’autodéfense aérienne renforcée avec la présence d’un système RAM.

Les corvettes polyvalentes Ada compléteront d’ici 2025 l’arsenal de la Marine Pakistanaise

A l’issue de cette phase de modernisation à marche forcée, la Marine Pakistanaise aura des capacités opérationnelles largement renouvelées et étendues, et ce dans tous les domaines d’action. Elle reste toutefois sensiblement inférieure à la Marine Indienne, même si cette dernière doit diviser ses forces pour faire face simultanément à la pression venant de Pékin et d’Islamabad. Toutefois, avec sa nouvelle flotte, l’Amirauté Pakistanaise disposera de moyens défensifs performants, probablement suffisants pour interdire à la marine indienne les eaux bordant ses 1046 km de côtes, et peut-être même l’accès à la mer d’Oman.


Nouvelle année, nouvelle offre !
Désormais en souscrivant un abonnement annuel à Meta-Défense, vous bénéficiez de 15 mois d’abonnement pour le prix de 10.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR