Retour aux fondamentaux pour le corps des Marines des Etats-Unis

C’est une petite révolution qui se prépare au Pentagone. En effet, le commandant du corps des Marines des Etats-Unis, le général David Berger, a entrepris de profondément modifier cette force d’élite américaine pour lui permettre de répondre aux enjeux qui seront les siens en 2030, et être en mesure de faire face, en priorité, à la Chine. Pour y parvenir, l’US Marines Corps va devoir revenir aux fondamentaux et redevenir la force d’assaut amphibie légère et très mobile qu’elle était jusqu’il y a une vingtaine d’années, lorsque les interventions en Afghanistan et en Irak l’ont peu à peu transformé en force d’infanterie mécanisée traditionnelle.

Pour répondre dans le délais imparti aux enjeux opérationnels sur le théâtre Pacifique, principale préoccupation du général David Berger, le Corps va devoir passer par de multiples reformes et reorganisations, qui lui donneront probablement l’impression de passer dans une essoreuse pour les 10 années venir. Ainsi, les bataillons de chars lourds Abrams seront tout simplement supprimés, alors que les 21 batteries d’artillerie mobile verront leur nombre passer à 5, et que les compagnies de véhicules blindés amphibies vont, elles, passer de 6 à seulement 4. Dans le même temps, les effectifs vont décroitre de 12.000 combattants, et les bataillons d’infanterie de marine vont passer de 24 à 21. L’aviation n’est pas épargnée, avec 6 escadrons d’hélicoptères supprimés dont un escadron de V22 Osprey, un escadron de CH53 et 2 escadrons d’hélicoptères d’attaque légers. Si le nombre d’escadrons de F35B est F35C reste inchangé, le nombre d’appareils par escadron est lui ramené de 16 à 10, ce qui entrainera probablement une réduction du volume d’appareils commandés.

Même le très symbolique F35B pourrait être touché par la profonde réorganisation entamée par le Corps

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles Confidentiels sont réservés aux abonnés. Les Brèves et Analyses ne sont accessibles que de 24 (brèves) à 48 heures (Analyses). Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense.

Abonnement personnel à partir de 3,3 € par mois, 1,67 € par mois pour les étudiants et 12 € par mois pour les abonnements professionels (Souscription de 15 mois dont 5 mois offerts)


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR