Coronavirus : les armées au cœur des rumeurs complotistes

Avant même la première allocution du Président de la République en lien avec l’épidémie actuelle de coronavirus, le 12 mars dernier, des rumeurs concernant les forces armées circulaient déjà dans les sphères complotistes. Elles cherchaient à expliquer les liens soi-disant évidents entre l’épidémie qui débutait alors en Chine ou en Italie et l’implication de l’armée, si possible américaine pour plus de sensationnalisme.

Depuis quelques jours, en France, certaines de ces rumeurs ont trouvé un certain écho et une caisse de résonnance sur l’ensemble des réseaux sociaux, de Twitter à Facebook en passant par WhatsApp. D’autres sont également subitement apparues en détournant des faits et des photos –généralement non-sourcés– pour instiller le doute et la confusion vis-à-vis des consignes officielles transmises par le gouvernement français ou encore l’OMS.

En France et ailleurs, les laboratoires de recherche médicale dépendant des armées travaillent actuellement sur le coronavirus. Leurs recherches sont cependant loin d’être effectuées en cachette, la communication entre les différents laboratoires impliqués dans la recherche de traitements et de vaccins étant essentielle

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles Confidentiels sont réservés aux abonnés. Les Brèves et Analyses ne sont accessibles que de 24 (brèves) à 48 heures (Analyses). Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense.

Abonnement personnel à partir de 3,3 € par mois, 1,67 € par mois pour les étudiants et 12 € par mois pour les abonnements professionels (Souscription de 15 mois dont 5 mois offerts)


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR