Au Japon, le premier sous-marin doté de batteries lithium-ion de hautes performances est entré en service

Le 5 mars dernier, la force maritime d’autodéfense japonaise (ou JMSDF) a admis en service son premier sous-marin conventionnel équipé de batteries lithium-ion. Onzième bâtiment de la classe Sōryū, le Ōryū est également le premier sous-marin au monde à être doté de ce type d’accumulateurs qui permettent d’augmenter significativement les performances en plongée des sous-marins.

Si elles présentent de très nombreux avantages, les batteries li-ion ne sont pas pour autant dépourvues de défauts. Loin d’être une solution miracle, elles intéressent néanmoins de nombreux constructeurs navals, notamment le Français Naval Group, en raison des avantages opérationnels qu’elles peuvent offrir.

Le Toryū est le douzième bâtiment de la classe Sōryū. Cette classe sera suivie au cours de la décennie en cours par une nouvelle classe de sous-marins de hautes performances, dotés a priori de batteries li-ion.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR