Les grandes industries de défense européennes menacées par leurs cours de bourse

La conjonction des craintes autour de la pandémie de coronavirus Convid19, de l’intervention unilatérale et désastreuse du président Donald Trump pour interdir le territoire des Etats-Unis aux européens pendant 30 jours, et la menace structurelle de la dette des entreprises, a déclenché un crack boursier aujourd’hui 12 mars, lui-même faisant suite à une première forte baisse le 11 mars suite à l’explosion du nombre de cas de coronavirus en Italie et la mise en quarantaine du pays. Cette chute, qui dépasse les 12% à Paris et 10% à Frankfort et Londres, affecte lourdement les grandes entreprises cotées de l’industrie de défense européenne, avec des cours de bourse parfois divisés par deux sur un an.

En France, l’entreprise la plus touchée est le motoriste Safran, avec une baisse de 16,85% sur la scéance, amenant son cours de bourse sur un an à -28%, mais marquant une baisse sur un mois de plus de 40%. Airbus, avec un titre dévissé de 16,7% sur la séance, voit son cours sur un an presque divisé par deux, enregistrant 47,5% de baisses. Dassault Aviation, avec une baisse de 11,4% sur la séance, voit son cours perde 41% sur l’année, alors que Thales, avec -7,8% sur la séance et -28,5% sur l’année, limite les dégâts.

Malgré les excellents résultats enregistrés en 2019, et des carnets de commande particulièrement bien remplis, les grandes entreprises françaises ont vont leurs cours de bourse dévisser de 30 à plus de 40% sur une année.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR