Après les Chinook, l’Armée de l’Air veut également louer des hélicoptères Super Puma

A l’automne 2017, nous proposions, avec l’amiral Pierre-François Forissier, ancien chef d’état-major de la Marine Nationale, et le général Jean-Paul Palomeros, ancien chef f’état-major de l’Armée de l’Air et ancien Supreme Allied Commander Transformation de l’OTAN, le modèle « Socle Défense », qui s’articulait autour d’une offre de location globale des équipements des armées et un financement structuré autour d’un plan d’épargne. A l’époque, les autorités militaires et politiques avaient considéré que la location des équipements militaires ne pouvait constituer une solution applicable, car trop contraignante et trop chère. Qui plus est, la nouvelle Loi de Programmation Militaire en préparation allait répondre à toutes les attentes des forces armées…

Seulement 2 années et demi plus tard, l’Armée de l’Air publie une troisième demandes d’offre de location en quelques semaines concernant des hélicoptères pour les armées françaises, après la Marine nationale concernant 16 hélicoptères Dauphin et H160, et après avoir elle-même préalablement entamé des négociations pour la location d’hélicoptères lourds CH-47 Chinook. La demande porte cette fois sur des hélicoptères EC225 Super Puma, destinés à remplacer les Puma datant des années 80 qui effectuent toujours les missions de recherche et sauvetage, notamment sur les bases outre-mer.

La Marine nationale a déjà signifié sa décision de louer des hélicoptères H160 et SA365 pour remplacer les dernières alouettes III dans l’attente de l’entrée en service des H160M.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR