Le Pentagone entame l’étude de mini-réacteurs nucléaires transportables et projetables

Le Pentagone a annoncé ce lundi 9 mars, l’attribution de 3 contrats à 3 entreprises américaines pour l’étude préalable d’un réacteur nucléaire miniaturisé transportable et projetable d’une puissance électrique de 1 à 5 MW, destiné à alimenter de manière autonome une base projetée américaine sans avoir recours à la production électrique locale. 13,5 m$ ont ainsi été alloués à la société BWX Technologies, Inc en Virginie, 11,9 m$ à Westinghouse Government Services de Washington D.C et 14,3 m$ à X-energy dans l’Etat du Maryland soit un total de 39,7 m$ pour ce programme désigné par le nom « Project Pele ». Les entreprises auront deux années pour étudier un modèle convaincant et sécurisé, délais au delà duquel l’une d’elle pourra se voir confier la conception d’un démonstrateur.

La consommation électrique des bases projetées américaines n’a cessé d’augmenter ces dernières années, pour atteindre désormais une consommation moyenne annuelle de 40 MWh. Pour répondre à ce besoin croissant, les militaires américaines font appel aujourd’hui au réseau électrique régional du pays hôte, ainsi qu’à des générateurs de sauvegarde employant du carburant traditionnel. Or, dans un cas comme dans l’autre, cette architecture est vulnérable, que ce soit en entravant la chaine logistique carburant, ou en rendant inopérante la production électrique régionale. Le besoin d’énergie électrique étant appelé à encore croitre dans les années à venir, avec l’arrivée des premiers véhicules hybrides rechargeables, des systèmes de défense à énergie dirigée, et l’augmentation des besoins de traitement informatique et numérique, le recours à une solution comme une réacteur nucléaire miniaturisé apparait, dès lors, comme une alternative de choix, même si d’autres pistes sont à l’étude.

La vision de l’utilisation du « Project Pele » selon le departement de La Défense américain

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR