L’US Navy veut retirer du service 20 destroyers Arleigh Burke d’ici 2032

Depuis plusieurs mois, l’US Navy semble faire face à une impasse en matière de programmation industrielle, prise en étau entre les exigences présidentielles de faire croitre le volume de la flotte, les couts des programmes en cours, et notamment du programme de sous-marins nucléaires lanceurs d’engins Columbia, et un budget inextensible. Et la dernière annonce en date ne fera surement pas plaisir au Président Trump, dont les directives d’atteindre une flotte de 355 navires en 2030 ne sera surement pas respectée. En effet, l’US Navy vient d’annoncer son intention de ne pas procéder à l’extension de la durée de vie de ses destroyers Arleigh Burke Flight I, qui arriveront en limite de durée de vie entre 2025 et 2032.

Cette annonce intervient après d’autres arbitrages en faveur d’une réduction du format de la flotte de surface combattante de l’US Navy, comme la réduction de 12 à 7 du nombre de destroyer du type Flight III devant être construits entre 2021 et 2026. Au total, l’US Navy va donc perdre 10 destroyers sur cette période de temps, soit prés de 10% de sa flotte de croiseurs et destroyers, alors même que le président Trump, par la voix du Secrétaire à la Navy (par intérim) Thomas Modly ne cesse de répéter son intention de faire croitre ce même format pour relever le challenge que représente la modernisation et l’extension de la Marine Chinoise dans le Pacifique. A noter que selon les observations faites dans les chantiers navals chinois, la Marine de l’Armée Populaire de Libération devrait recevoir en 2020 autant de destroyers Type 055 et Type 052D que l’US Navy sur l’ensemble de la période 2021-2026.

La conception et construction des SNLE de la classe Columbia handicape aujourd’hui la modernisation et l’extension de la flotte de surface de l’US Navy

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles Confidentiels sont réservés aux abonnés. Les Brèves et Analyses ne sont accessibles que de 24 (brèves) à 48 heures (Analyses). Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense.

Abonnement personnel à partir de 3,3 € par mois, 1,67 € par mois pour les étudiants et 12 € par mois pour les abonnements professionels (Souscription de 15 mois dont 5 mois offerts)


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR