Qu’est-il réellement arrivé aux F-35 déployés en Finlande ?

Dans un précédent article, nous sommes revenus sur les propos du Responsable du programme H-X finlandais, Lauri Puranen, qui commentait les problèmes rencontrés par le F-35 dans le cadre de l’évaluation opérationnelle menée par la force aérienne finlandaise dans le cadre de la compétition HX-Fighters. Il confirmait alors ce que nombre d’observateurs et de « spotters » avaient révélé : quatre appareils étaient attendus sur la base aérienne de Pirkkala, mais seulement deux sont arrivés.

Pire encore, l’un de ces deux appareils aurait connu une avarie non détaillée l’empêchant d’effectuer ses vols d’essais, l’avion n’étant réparé qu’à temps pour son trajet retour vers les USA. Difficile sur ce dernier point de critiquer la conception du F-35 sans connaître les détails de la panne en question. Après tout, une panne peut arriver à n’importe quel appareil, le Super Hornet en aurait d’ailleurs rencontré une lors de son évaluation HX, et c’est justement pour cela que deux appareils sont systématiquement dépêchés par chaque compétiteur.

Par contre, le passage de quatre à deux F-35 déployés est bien plus révélateurs des problèmes encore rencontrés par le F-35 mais surtout par l’USAF, qui doit gérer de gigantesques soucis techniques et opérationnels avec ses deux programmes les plus structurant pour sa capacité opérationnelle future : l’avion de combat F-35 de Lockheed Martin et le ravitailleur en vol KC-46 de Boeing.

Les deux F-35 déployés en Finlande. Si l’un deux est rapidement tombé en panne, on ne sait pas à quel point il a quand même pu participer aux essais, notamment pour démontrer les capacités de communication et de partage de données.

Déploiement des F-35 vers la Finlande : retards et avions non déployés

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR