Boeing dévoile sa proposition pleine de promesse pour la compétition FARA

Boeing était le dernier des 5 entreprises autorisées à concourir pour la sélection initiale du programme FARA, pour Futur Attack and Reconnaissance Aircraft, à ne pas avoir officiellement présenté son concept. C’est par l’intermédiaire d’une vidéo et d’une rubrique sur le site Boeing que cette présentation publique a été faite ce mardi 3 mars. Sans grandes surprises vis-à-vis de nos déductions précédentes, Boeing se positionne sur un segment intermédiaire entre l’Invictus 360 de Bell et le Raider-X de Sikorsky, avec une offre qui se veut attractive, du point de vue technologique, mais aussi du point de vue budgétaire.

Commençons par présenter ce que la firme aéronautique de Seattle dévoile aujourd’hui. Le modèle, sobrement nommé « Boeing FARA », repose bien, comme nous l’avions supposé, sur une architecture unique parmi les 5 concurrents, avec un rotor principal à 6 pales, une hélice propulsive de petite taille sur la queue, et un rotor anti couple déporté vers le haut en amont de cette dernière. Cette configuration, très proche de celle proposé pour le « Super Apache », a le mérite de la simplicité, puisque la puissance de l’hélice propulsive est directement captée sur l’unique turbine, à l’image de ce qui se pratique pour les rotors anti-couple traditionnels des hélicoptères. Dès lors, l’appareil aura effectivement une vitesse supérieure à un hélicoptère comme le Bell 360 Invictus, mais sans la complexité du rotor contra-rotatif du Raider-X.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR