L’US Army veut accélérer l’entrée en service de ses armes laser et hypersoniques

Les négociations vont bon train entre les états-majors américains et le Congrès, alors que se prépare le budget des armées de l’année 2021. Mais là ou traditionnellement, les débats s’articulaient autour de quelques programmes majeurs à long terme captant des moyens colossaux, les armées américaines, aiguillonnées par la montée en puissance rapide et incontestable de puissances militaires comme la Chine et la Russie, se doivent désormais de concentrer leurs efforts sur des programmes offrant des résultats probants rapides, capables de ré-équilibrer le paysage opérationnel mondial. C’est le cas de l’US Army qui, si elle négocie parallèlement le financement de son super-programme BIG 6, n’en néglige pas pour autant des Quick-wins, ou victoires rapides. Et dans ce domaine, les efforts se portent sur deux domaines spécifiques, les armes hypersoniques d’une part, et les systèmes de défense anti-aérienne et anti-missile laser d’autre part.

Le programme Long-Range Hypersonic Weapons, ou LRHW, un missile hypersonique sol-sol lancé à partir d’un véhicule terrestre, verra ses crédits passer de 457 m$ en 2020 à 831 m$ en 2021, une hausse de prés de 82%. L’objectif de l’US Army est de mettre en en service le LRHW dès 2023, avant d’entrer dans une phase de production industrielle traditionnelle en 2024. Ce missile mis en oeuvre à partir d’un érecteur monté sur une remorque et déplacé par une camion M893A4, atteindra une vitesse de 6200 km/h, et mettra en oeuvre un planeur hypersonique Common Hypersonic Glide Body block 1, commun aux programmes hypersoniques des 3 armées. Afin d’éviter les travaux redondants, chaque armée à été désignée pour piloter certains composants réutilisables des programmes hypersoniques américains. Ainsi, le LRHW utilisera les boosters à poudre du programme Global Strike Hypersonic Weapon de l’US Navy, le missile à changement de milieux qui sera notamment mis en oeuvre à partir des sous-marins Virginia.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR