Comment les armes hypersoniques ont-elles changé les données de l’action militaire moderne ?

Cette semaine encore, les armes hypersoniques ont représenté une partie non négligeable de l’actualité technologique Défense mondiale. En Russie, les ingénieurs ont annoncé avoir réussi le premier tir du missile 3M22 Tzirkon à partir de la frégate Admiral Gorshkov, alors que le developpement d’une version mini du missile aéroporté Kh47M2 Kinzhal a été entamée en vu de pouvoir le mettre en oeuvre à partir des soutes du nouveau chasseur de 5ème génération Su-57. Aux Etats-Unis, c’est l’US Army qui présenta un modèle réduit de son Long Range Hypersonic Weapon, un missile hypersonique à lanceur terrestre qui doit effectuer son premier test en 2023.

Dans cet article, nous allons étudier les raisons pour lesquelles les grandes armées mondiales, aux Etats-Unis, en Chine, en Russie et en Europe, s’engagent aussi intensément dans le developpement de ces systèmes, ainsi que les enjeux technologiques et défis à relever pour y parvenir, afin de comprendre comment les armes hypersoniques ont-elles changé les données de l’action militaire moderne.

Hypersonique, c’est à dire ?

Un système est dit « hypersonique » lorsqu’il est capable d’évoluer et de maintenir une vitesse supérieure ou égale à Mach 5, soit 6.174 km/h, ou encore 1.715 mètres par seconde. Cette vitesse était déjà atteinte et même dépassée par la majorité des missiles balistiques, qui ne sont pourtant pas qualifiés d’armes hypersoniques. En effet, les missiles balistiques traditionnelles, comme leurs ogives, n’évoluent pas à cette vitesse, et se contentent de suivre leur trajectoire balistique. C’est également à ces vitesses qu’apparaissent des phénomènes physiques de dislocation moléculaires des gaz ambiants générant un Plasma caractéristique, créant de nombreuses défis technologiques que les ingénieurs de chaque pays doivent relever.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles Confidentiels sont réservés aux abonnés. Les Brèves et Analyses ne sont accessibles que de 24 (brèves) à 48 heures (Analyses). Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense.

Abonnement personnel à partir de 3,3 € par mois, 1,67 € par mois pour les étudiants et 12 € par mois pour les abonnements professionels (Souscription de 15 mois dont 5 mois offerts)


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR