La livraison des torpilles nouvelle génération F21 de Naval Group a débuté en France et au Brésil

Lors de sa conférence de presse bilan du 21 février dernier, le patron de Naval Group Hervé Guillou, à quelques semaines de la retraite, a tenu à faire le bilan sur son mandat et les résultats du groupe naval français ces dernières années. Au milieu des programmes majeurs de sous-marins et de frégates de Naval Group (tant en France qu’à l’exportation), Hervé Guillou n’a pas manqué de signaler la livraison du premier lot de torpilles lourdes de nouvelle génération F21. Il évoque ainsi « la Livraison du premier lot de torpilles F21, qui est un véritable « game changer » en matière de torpilles lourdes, avec des performances considérablement supérieures à ce qui existe partout ailleurs dans le monde ».

De fait, loin d’être un simple équipement annexe des sous-marins français, les torpilles F21 seront au cœur de leurs capacités de combat. De par leurs performances attendues et leur haut niveau de technicité, elles offriront aux sous-marins d’attaque (SNA) et aux sous-marins lance-missiles nucléaires (SNLE) des capacités tactiques absolument inédites en occident. Des qualités qui ont déjà séduit à l’exportation, puisque la Marine Brésilienne a reçu ses premières F21 en même temps que la Marine Nationale.

La F21 mesure 6m pour une masse de 1,5t. Une seule de ces torpilles suffit à couler une frégate ou un destroyer, même si la capacité à plonger à plus de 1000m fait aussi de la F21 une redoutable arme anti-sous-marins.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR