La France devrait enfin recevoir des hélicoptères lourds Chinook

C’est une nouvelle que l’on n’espérait plus, même si le terrain avait été récemment préparé pour une telle annonce : la France devrait enfin s’équiper d’hélicoptères de transport lourds CH-47 Chinook. Ces derniers seraient opérés par l’Armée de l’Air et non pas par l’Armée de Terre, cette dernière ayant en effet récemment rejeté une telle opportunité par la voix du général Bertrand Vallette d’Osia, le patron de l’ALAT (Aviation Légère de l’Armée de Terre).

Dans un premier temps, d’après FlightGlobal qui a révélé la nouvelle, deux Chinook CH-47F pourraient être loués par l’Armée de l’Air, permettant à la fois de répondre à certains besoins urgents en opérations et de tester le concept opérationnel autour de l’emploi de ces nouveaux aéronefs. L’achat d’une flotte dédiée pourrait par la suite être inscrite dans la prochaine Loi de Programmation Militaire après 2025. Dans le cadre de cette nouvelle LPM, l’Armée de l’Air demanderait également une modernisation à un Standard 2 à définir d’au moins une dizaine de H225M Caracal, son plus lourd hélicoptère actuel.

Les Chinook britanniques sont régulièrement déployés en appui des opérations françaises au Sahel. L’acquisition d’une capacité en propre apparaît comme une évidence depuis près de 20 ans, mais n’a jamais été prioritaire par rapport à d’autres véhicules moins spécialisés, comme le futur H160M Guépard

Le besoin en hélicoptères lourds pour les forces françaises est connu depuis longtemps, mais a récemment été mis en lumière lors des opérations dans la bande sahélo-saharienne. Pour l’opération Barkhane, les hélicoptères Chinook des alliés européens sont aujourd’hui considérés comme essentiels à la conduite des opérations, disposant même d’une couverture régulière sur le site du Ministère des Armées. La situation est si critique que le maintien au Sahel de trois Chinook britanniques et l’arrivée de deux AW101 danois ont été au centre de tous les débats pendant plusieurs mois.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR