Avec l’A330 MRTT Phoenix, le Groupe Aéronaval Français renforce son efficacité en Méditerranée

A peine est-il entré en service, que le nouvel avion ravitailleur de l’Armée de l’Air, l’A330 MRTT Phoenix, démontre son plein potentiel. Ainsi, il y a quelques jours, un Phoenix effectua une mission de 14 heures pour soutenir et ravitailler les avions de combat Rafale M du porte-avions Charles de Gaulle déployé en Méditerranée Orientale, au large de la Syrie. L’utilisation combinée des deux vecteurs de puissance français a permis de démontrer non seulement l’excellente interopérabilité du nouvel appareil, dans l’environnement complexe du ciel moyen-oriental, mais également la couverture dont dispose désormais la France en matière de puissance aérienne et aéronavale en Méditerranée.

Selon un communiqué de l’Etat-Major des Armées, un A330 MRTT a effectué, le 15 février, une mission d’une durée de 14 heures, pour soutenir les Rafales M du porte-avions Charles de Gaulle dans le cadre de l’opération Chammal, en Irak et en Syrie. L’appareil a ainsi parcouru 3500 km au dessus de la Méditerranée pour être en mesure de ravitailler les chasseurs de l’aéronavale embarquée française, augmentant de fait leur autonomie opérationnelle et leur rayon d’action. Une fois la mission effectuée, l’appareil est retourné à la base aérienne d’Istres à partir de laquelle il avait décollé 14 heures plus tôt.

Avec 24 Rafale M à son bord, le Charles de Gaulle permet de déployer une importante force aérienne à proximité des théâtres d’opération

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR