L’Europe serait incapable de faire face à la Russie sans les Etats-Unis, selon le Munich Security Report

Chaque année, à l’occasion de la conférence sur la sécurité de Munich, un rapport est publié pour mettre en exergue les points clés de la sécurité mondiale. Le rapport de cette année, comme toujours très riche, s’attarde notamment sur l’évaluation des moyens militaires dont disposerait effectivement les membres de l’OTAN si les Etats-Unis venaient à s’en retirer, dans le cas d’une agression militaire russe contre certains pays baltes et la Pologne. Et les conclusions attestent d’un écart flagrant entre les moyens disponibles en Europe et ceux jugés nécessaires par le commandement intégré de l’Alliance Atlantique.

Les forces terrestres sont, comme on pouvait s’y attendre, très exposées à ce déficit capacitaire. Ainsi, que les 33 brigades blindées ou mécanisées nécessaires pour défendre le théâtre d’opérations, les européens ne seraient capables d’en aligner que 26, alors que les 20 bataillons d’artillerie de 155mm mobilisables ne représentent que 60% des 36 bataillons requis. La plus importante faiblesse des forces terrestres européennes est, sans surprise, dans le domaine de la défense anti-aérienne. En effet, selon l’OTAN, elle ne disposera d’aucun bataillon de défense anti-aérienne, créant un déficit de 26 bataillons équipés de missiles à longue portée (PAtriot, Aster), et de 36 bataillons équipés de missiles à courte portée. En d’autres termes, les 26 brigades dont disposerait l’OTAN ne bénéficierait d’aucune défense anti-aérienne autre que les missiles épaulés comme le Stinger ou le Mistral.

Alors que l’Europe héberge 3 des meilleurs groupes industriels mondiaux en matière de chars de combat, elle ne dispose que de la moitié des chars lourds dont dispose les forces russes.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles Confidentiels sont réservés aux abonnés. Les Brèves et Analyses ne sont accessibles que de 24 (brèves) à 48 heures (Analyses). Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense.

Abonnement personnel à partir de 3,3 € par mois, 1,67 € par mois pour les étudiants et 12 € par mois pour les abonnements professionels (Souscription de 15 mois dont 5 mois offerts)


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR