Airbus Helicopter place son H135 en Thaïlande et vise d’autres marchés en Asie

Partout dans le monde, les salons aéronautiques sont l’occasion d’annoncer des contrats majeurs et d’afficher face à la concurrence les listings impressionnants d’appareils vendus et livrés dans l’année. D’autres ventes, cependant, peuvent apparaître quasiment anecdotiques de par le volume concerné ou bien le montant du contrat. Ce qui ne les empêche pas forcément de revêtir une valeur stratégique, à la fois pour l’industriel vendeur et son pays d’origine. Et c’est justement le cas pour la vente de six hélicoptères légers Airbus Helicopters H135 vendus à la Thaïlande, et annoncée lors du Singapore Air Show la semaine dernière.

Ainsi, la Royal Thai Air Force (RTAF) a fait l’acquisition de six biturbines légers H135 qui seront exploités à partir de 2021 comme appareils d’entrainement, y compris pour la formation initiale des futurs pilotes militaires thaïlandais. Pour Airbus, il s’agit du onzième client militaire du H135, qui a cependant récemment échoué à convaincre l’US Navy, qui lui a préféré le monoturbine italien A.119 Koala.

Contrairement à son grand frère H145 qui équipe l’US Army, le H135 n’a pas su séduire l’US Navy qui lui a préféré le A.119 monomoteur, plus économique pour des missions d’entrainement.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR