L’USAF souhaite développer une version « générique » du F-16 pour faciliter son exportation

Alors que son successeur F-35 enchaîne les déboires, le F-16 continue d’aligner les succès commerciaux, se permettant même d’être un des chasseurs les mieux vendus au Monde ces trois dernières années, sans même prendre en compte les contrats de modernisation de flottes existantes. Mis en service en service en 1978, le F-16 a depuis considérablement évolué et se présente sur le marché international avec de nombreuses options d’armements, de radars, de viseurs de casque, de systèmes d’auto-protection et de motorisation afin de répondre à autant de besoins opérationnels que possible.

Néanmoins, le large catalogue d’options présentées par le constructeur de l’avion, Lockheed Martin, auraient également tendance à complexifier et ralentir les négociations de vente. C’est dans ce contexte que la sous-secrétaire adjointe à l’USAF pour les affaires internationales, Kelli Seybolt, aurait annoncé à FlightGlobal que l’US Air Force pourrait prochainement développer une version « générique » du F-16 afin d’accroître les exportations de cet appareil sous l’égide des Foreign Military Sales, ou FMS.

Le F-16V Block 70 Viper a déjà convaincu, neuf ou en rétrofit, la Grèce, Taïwan, Barheïn, la Slovaquie, la Bulgarie, le Maroc et la Corée du Sud. Il devrait servir de base à la version « générique » de l’USAF et permettre des ventes plus rapides, à coûts maîtrisés.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR