Pour remplacer les Bradley, l’US Army change radicalement de méthode !

L’US Army, au même titre que l’US Navy et l’US Air Force, a aligné de nombreux échecs ces dernières années en matière de pilotage industriel des nouveaux équipements. Le dernier en date concerne le remplacement des véhicules de combat d’infanterie M2/M3 Bradley, entrés en service dans les années 80, annulé faute de combattant il y a deux mois, après que Rheinmetall ait été évincé suite à un problème logistique pour présenter son Lynx, et le Griffin de General Dynamics peu après pour ne pas avoir les performances requises. Comme il s’agit de la troisième fois en 11 ans que le programme de remplacement des Bradley se conclut par un échec, l’US Army, par la voix du général John Murray, a décidé de changer radicalement de méthode pour relancer le programme.

Fini donc les ambitions excessives, et les exigences arbitraires et parfois antinomiques entre elles, comme celles qui accompagnaient le programme OMFV précédemment, et qui firent jeter l’éponge à la grande majorité des industriels. Cette fois, l’US Army veut donner la main aux industriels eux mêmes pour proposer le meilleur équipement au meilleur prix et dans les meilleurs délais, sans qu’aucun de ces trois paramètres ne soit défini précisément. A eux désormais de proposer leur propre approche de ce que doit être un véhicule de combat d’infanterie du futur, avec pour seule contrainte de devoir être en mesure de respecter leurs propres planning, modèles et budgets.

Rheinmetall et Raytheon présentaient le Lynx lors de la compétition OMFV, qui fut éliminé faute de n’avoir pu présenter le prototype à temps car bloqué par des tracasseries administratives

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR