Le Secrétaire à La Défense US dévoile sa stratégie pour une flotte de 355 navires en 2030

Comme nous l’avons déjà plusieurs fois traité sur Meta-Defense, l’US Navy peine à définir son plan de construction de navires pour les années à venir, prise en étau entre le besoin de renouvellement de plusieurs grandes classes de navires, comme les porte-avions de la classe Nimitz, les sous-marins nucléaires d’attaque Los Angeles, et les croiseurs de la classe Ticonderoga, les limites budgétaires imposées par le congrès (et surtout par la dette publique américaine dépassant le Produit intérieur brut), et la volonté politique du président Trump de constituer pour 2030 une flotte de 355 navires pour conserver l’avantage sur la flotte chinoise en developpement rapide. Et de fait, l’US Navy ne parvient pas à définir son plan de charge industriel, par ailleurs souvent amendé par les sénateurs eux-mêmes sur la base de considérations économiques locales au profit de l’emploi, qui ne cesse d’être reporté depuis plusieurs mois.

Dans un article du 24 janvier 2020, nous avions identifié qu’une des solutions applicables pour l’US Navy reposait sur l’abandon de son format actuel reposant sur une prédominance de navires lourds, comme les porte-avions, les croiseurs et les destroyers, pour revenir à un format plus distribué, articulé autour de navires de plus petit tonnage soutenant un nombre plus restreint de grandes unités. Et c’est précisément ce que veut mettre en oeuvre Mark Esper, le Secretaire à La Défense américain !

Admission au service actif du SSN 790 South Dakota de la classe Virginia.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR