Un Growler de l’US Navy prend le contrôle à distance de deux autres chasseurs

L’US Navy a récemment révélé qu’elle avait opéré deux chasseurs EA-18G Growler sans pilotes, ces derniers étant contrôlés par l’équipage d’un troisième Growler. Les quatre vols, qui se sont déroulés à la fin 2019, marquent une véritable première, aucun chasseur embarqué n’ayant auparavant effectué de vol autonomes en formation, encore moins contrôlée par un autre appareil en vol. Test technique avant tout, cette démonstration lève toutefois le voile sur l’avenir des opérations aériennes de l’US Navy.

En coopération avec Boeing, l’US Navy a procédé à la modification de trois chasseurs biplaces Growler. Ces appareils, dérivés du Super Hornet, sont conçus pour la guerre électronique et disposent de base de capteurs, de systèmes de communication et de calculateurs particulièrement avancés. Ces trois appareils auraient ainsi été modifiés afin de pouvoir supporter une architecture numérique ouverte. Cette dernière offre plus de souplesse à leurs calculateurs, permettant à l’avion d’opérer aussi bien de manière autonome que pilotée à distance, ainsi que des liaisons de données robustes.

Le EA-18G est le seul avion spécifiquement dédié à la guerre électronique en service dans les forces américaines.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR