L’Italie pourrait revendre ses deux dernières FREMM à l’Egypte

Depuis quelques jours, la rumeur court dans la presse italienne, suite aux révélations de Start Magazine, que Fincantieri et l’État italien seraient en négociation avec l’Égypte pour la vente de deux FREMM de la classe Bergamini, prélevées sur les deux derniers bâtiments prévus pour la Marina militare. Une telle vente permettrait à l’Égypte de compléter sa flotte de surface, qui dispose déjà d’une FREMM acquise en France en 2015.

Une telle vente, si les accords sur le financement venaient à être trouvés, viendrait alors s’ajouter à une longue liste de transactions réalisées entre l’Égypte et les constructeurs navals européens depuis le renversement d’Hosni Moubarak en 2011. Outre la FREMM ex-Normandie, désignée localement Tahya Misr, la Marine égyptienne a fait l’acquisition de quatre corvettes Gowind, également conçues par le français Naval Group et en partie construites localement, ainsi que des deux porte-hélicoptères de type Mistral initiallement construits en France pour le compte de la Russie. Alors qu’une option pour deux Gowind supplémentaires était évoquée, Le Caire a finalement décidé l’année dernière d’acheter six frégates légères Meko 200 auprès de l’Allemand TKMS, qui a également construit les quatre sous-marins Type 209 commandés par l’Égypte entre 2011 et 2014. En se tournant vers Fincantieri pour deux nouvelles FREMM, l’Égypte disposerait alors d’un troisième fournisseur d’armement naval majeur en Europe, tandis que l’Italie réaliserait une percée majeure sur le marché naval égyptien pour l’instant sécurisé par les industriels français, allemands et américains.

La FREMM-GP Carlo Bergamini, tête de classe des FREMM italiennes. On notera la présence sur la plage avant d’un canon de 127mm typique des versions GP, qui devrait permettre à la Marine égyptienne de réaliser un appui feu naval conventionnel en soutien à ses opérations amphibies.

La Marina militare prête à se séparer de deux FREMM ?

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles Confidentiels sont réservés aux abonnés. Les Brèves et Analyses ne sont accessibles que de 24 (brèves) à 48 heures (Analyses). Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense.

Abonnement personnel à partir de 3,3 € par mois, 1,67 € par mois pour les étudiants et 12 € par mois pour les abonnements professionels (Souscription de 15 mois dont 5 mois offerts)


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

Les articles publiés par Meta-Défense sont soumis aux droits d'auteurs. Il est interdit de les copier ou publier sans l'accord de Meta-Défense. La publication illicite d'un article publié par Meta-Défense expose à des poursuites judiciaires et, le cas échéant, à la résiliation de l'abonnement.
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR