Le Japon lève le voile sur le futur chasseur F-X… et soulève de nombreuses questions

En décembre dernier, le Ministère de la Défense (MoD) japonais changeait le nom de son programme d’avion de combat de « Future Fighter » en « F-X », marquant ainsi symboliquement le début de la phase de développement de ce nouvel avion. D’après nos confrères de Jane’s, le MoD devrait formaliser d’ici la fin de l’année le cadre permettant le développement du F-X en collaboration avec un partenaire étranger. Une première illustration du futur appareil a été dévoilée pour l’occasion, montrant un fuselage rappelant celui du F-22, tandis que la configuration voilure/empennage évoque plutôt le NGF du programme SCAF franco-allemand.

Ce nouvel appareil devrait entrer en service au sein de la JASDF (force d’autodéfense aérienne du Japon) au milieu des années 2030 et remplacer ainsi le F-2A, le dernier chasseur conçu au Japon sur une base de F-16C. Le futur calendrier de développement évoqué par Jane’s devrait permettre de livrer les premiers appareils avant le début du retrait des F-2. Cette insistance sur le remplacement du F-2 interroge cependant sur le rôle que pourrait avoir ce futur avion, et sur l’historique du programme.

Avec l’arrivée du F-35, le remplacement des F-2 anti-navires apparaît comme bien moins prioritaire que celui des F-15C de supériorité aérienne, en cours de modernisation

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense



Téléchargez l’article au format pdf

Fonctionnalité réservée aux abonnés professionels

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR