Le Vietnam acquiert 12 avions d’entraînement Yak-130 auprés de Moscou

Depuis le retrait du service de ses Mig 21 en 2015, l’Armée Populaire Vietnamienne sont à la recherche d’un nouvel appareil pour moderniser ses forces aériennes. Outre les Mig 21, les nouveaux appareils devront également remplacer la trentaines de chasseurs bombardiers Su-22 encore en service. Hanoï semble s’intéresser à plusieurs appareils, dont le F16 américain, le Typhoon européen, le Gripen E suédois et le Rafale Français. Mais il semble que la Russie ait pris une certaine avance dans cette compétition avec la nouvelle commande passée par les autorités vietnamienne à l’industrie de Défense russe, portant sur 12 avions d’entrainement avancé Yak-130.

Conçu pour remplacer les avions d’entrainement L-39, le Yak-130 est entré en service en 2010, et a déjà été exporté en Biélorussie, en Algérie et au Myanmar, ainsi que dans 3 autres forces aériennes. Il est issu d’un developpement initial commun avec l’Italie, qui développera pour sa part le M-346, alors que la Russie poursuivra vers le Yak-130, ceci expliquant les ressemblances nombreuses entre les deux appareils. Capable de dépasser les 1000 km/h, d’emporter jusqu’à 2,5 tonnes d’armement, et disposant d’un cockpit moderne comparable à ceux employés sur Su-30SM, Su-34 et Su-35s, l’avion a pour fonction de former les jeunes pilotes de chasse dans un environnement le plus proche possible de celui des avions d’armes, mais à des couts bien plus réduits, un Yak-130 ne coutant que 14 m$ à l’achat.

Yak 130 des forces aériennes du Bangladesh

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense



Téléchargez l’article au format pdf

Fonctionnalité réservée aux abonnés professionels

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR