L’Allemagne annule sa commande de drones MQ-4C Triton au profit d’avions Global 6000

La nouvelle a surpris jusqu’aux observateurs les plus attentifs du dossier PEGASUS (Persistent German Airborne Surveillance System). D’après DefenseNews, citant des sources officielles allemandes, Berlin aurait annulé sa décision d’acheter quatre drones HALE (Haute Altitude, Longue Endurance) MQ-4C Triton auprès de l’Américain Northrop-Grumman. Le contrat, évalué à 2,5 milliards $, ne sera finalement pas signé, le choix allemand semblant se porter en lieu et place vers une variante dédiée de l’avion d’affaires Global 6000 du Canadien Bombardier.

Cette annonce, si elle est confirmée, viendra alors clore le feuilleton rocambolesque du Q-4 Global Hawk/Triton en Allemagne, entamé il y a près de 20 ans et ayant déjà coûté plus de 700 millions d’euros à la défense allemande, sans qu’un seul appareil ne soit jamais opérationnel. Pour autant, si Berlin devait tourner définitivement la page du Global Hawk/Triton, le programme PEGASUS ne serait pas encore réellement tiré d’affaire.

Le RQ-4 Global Hawk est la plateforme HALE de référence aux USA. L’avion est opérationnel dans l’USAF et au sein de l’OTAN, et a été sélectionné par la Japon et la Corée du Sud. La variante navale MQ-4C a été choisi par l’US Navy et l’Australie.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.



Téléchargez l’article au format pdf

Fonctionnalité réservée aux abonnés professionels

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR