La Russie présente les prochaines évolutions du système antiaérien Pantsir

Le système de défense antiaérienne et anti-missiles rapprochée russe Pantsir-S est un des grands succès commerciaux de l’industrie de défense russe ces dernières années, ayant été exporté dans 11 pays dont Oman, les Emirats Arabes Unis et récemment la Serbie. Identifié par l’OTAN comme le SA-22 Greyhound, le système a été massivement employé en Syrie pour protéger les infrastructures russes déployées depuis 2015, et plus particulièrement la base aérienne de Hmeimim, cible de plusieurs attaques de la part des forces démocratiques syriennes et de Daesh.

Alors que les premiers rapports pointaient un manque d’efficacité du système, il semble que les modifications apportées récemment aient changé la donne, du moins à en croire l’interview donnée à l’agence TASS par Valery Slugin, Designer en chef pour La Défense aérienne au bureaux d’étude Shipunov, filiale de la société Rostec. En effet, le Pantsir aurait été modifié pour être en mesure de détecter et d’engager des drones légers ayant une faible observabilité, comme ceux employés par les combattants syriens. Si initialement, ces derniers employaient des drones lourdement chargés de 12 mini-bombes, faciles à détecter, ils ont rapidement évolué vers des drones n’emportant que 2 mini-bombes, et se déplaçant à faible vitesse. Ceci explique probablement le rapport qui faisait état des difficultés qu’avait rencontré le Pantsir pour différencier les drones des oiseaux présents dans la zone. Une fois les modifications apportées, et les personnels entrainés pour faire face à cette évolution de la menace, le système a semble t il retrouvé une efficacité conforme aux attentes, et aurait éliminé plus de 100 drones au cours des nombreuses attaques menées contre Hmeimim, dont la dernière eut lieu le 19 janvier.

Le Pantsir-SM va recevoir de nouveaux missiles 57E6M-E à la portée étendue

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store


Téléchargez l’article au format pdf

Fonctionnalité réservée aux abonnés professionels

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR