Le futur drone-cible furtif de l’USAF commence ses essais

Le 13 janvier dernier, Aviation Week révélait que la start-up californienne Sierra Technical Services Inc. avait dévoilé pour la première fois son 5GAT, un drone furtif d’un tout nouveau genre qui aurait débuté ses essais au sol. Si les avionneurs historiques comme les nouveaux acteurs du secteur de la défense nous ont habitué depuis quelques années aux drones de reconnaissance voire aux démonstrateurs de drones de combat furtifs, le « 5th Generation Aerial Target » n’est pas un UAV comme les autres. Comme son nom l’indique, sa fonction première sera de servir d’engin cible de nouvelle génération, représentatif des nouvelles menaces aériennes en cours de développement partout dans le monde. A noter qu’il y a quelques mois, la Chine avait présenté un drone furtif dédié à cette même fonction, le LJ-1.

Le concept du 5GAT avait été détaillé par STS dans une présentation dès 2012, et tout porte à croire que l’engin dévoilé il y a quelques jours respecte dans les grandes lignes la feuille de route initiale. Long d’environ 15m, soit à peu près autant qu’un F-16 ou qu’un avion d’entrainement T-38 Talon, l’engin reprend d’ailleurs la motorisation de ce dernier, avec deux turboréacteurs à post-combustion J85-5. Cette motorisation lui offrira d’excellentes performances pour un engin de cette catégorie. Mais cela permettra surtout de réduire son coût de production et son empreinte logistique. Les stocks de J85-5 au sein de l’USAF sont en effet assez conséquents, et devraient s’accentuer lorsque les Talon seront remplacés par les nouveaux T-7 Red Hawk de Boeing. Pour l’instant, le prix unitaire est estimé à 10 millions $, mais pourrait encore baisser lors de la production en série.

Le 5GAT pourrait servir de plateforme d’essais pour des systèmes de contrôle autonome des drones du programme Skyborg

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles Confidentiels sont réservés aux abonnés. Les Brèves et Analyses ne sont accessibles que de 24 (brèves) à 48 heures (Analyses). Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense.

Abonnement personnel à partir de 3,3 € par mois, 1,67 € par mois pour les étudiants et 12 € par mois pour les abonnements professionels (Souscription de 15 mois dont 5 mois offerts)


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR