Le NLCA Tejas réalise son premier appontage, malgré le désintérêt de l’Indian Navy

Le 11 janvier dernier, le Tejas-N a réalisé son premier appontage sur l’unique porte-avions indien, l’INS Vikramaditya, avant d’en redécoller le lendemain. Après 17 années de développement, le programme NLCA (Naval Light Combat Aircraft) a donc enfin démontré sa capacité à opérer depuis un porte-avions doté d’un tremplin et de brins d’arrêt. Problème : l’Indian Navy a fait savoir il y a quatre ans qu’elle n’était plus intéressée par le Tejas-N. En l’état actuel des choses, le NLCA n’est donc plus qu’un démonstrateur technologique, et symbolise à la perfection les problèmes de l’industrie aéronautique indienne, qui tente désespérément de suivre les ambitions des forces armées du pays sans réussir à consolider ses connaissances.

Conçu par l’Agence de développement aéronautique nationale (ADA) du DRDO, et construit par l’entreprise publique HAL, le LCA Tejas est un chasseur léger qui équipe déjà l’Indian Air Force dans ses versions terrestres Mk1 (40 exemplaires en cours de livraison) et Mk1A (83 exemplaires commandés). Déplaçant 13 tonnes à pleine charge, et motorisé par le même F404 américain qui équipe aussi le Gripen suédois, le Tejas est le plus petit chasseur supersonique en production. S’il a été conçu pour être simple à produire et économique à l’usage, afin de remplacer les nombreux MiG-21 indiens, son développement a malheureusement été particulièrement complexe, le programme ayant pris une douzaine d’années de retard.

La vitesse d’appontage démontrée le 11 janvier était de 15 à 20 noeuds supérieure à celle des standards occidentaux, ce qui n’a rien d’étonnant pour les premiers essais d’un avion à aile delta.
[armelse]

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

[/arm_restrict_content]

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR