La précision des missiles iraniens reposerait sur le système GLONASS russe

La précision des frappes iraniennes sur les bases irakiennes le 8 janvier a surpris de nombreux spécialistes de la question militaire. Selon le site israélien DebkaFile.com, spécialisé sur les questions de renseignements et de géopolitique, cette précision aurait été obtenue grâce au système de géolocalisation russe GLONASS, équivalent au système GPS Américain. En effet, selon plusieurs sites russes citants des sources miltaires, Téhéran aurait intégré ce système de géolocalisation à ses missiles balistiques, leur conférant une précision de l’ordre de 10 mètres, ce qui correspond aux constatations faites sur les photos satellites suivant l’attaque.

Pour l’heure, les services de renseignement américains comme israéliens ne peuvent déterminer si les ingénieurs iraniens sont parvenus à intégrer seuls cette technologie ou s’ils ont reçu l’aide de Moscou. Mais alors que 17 des 19 missiles lancés ont atteint leurs cibles, cette précision inattendue tend à modifier la menace que peut représenter la force balistique iranienne, mais également ses capacités à riposter si le pays venait à subir une attaque directe.

Selon le site israélien, la précision des missiles balistiques iraniens seraient inférieure à 10 m, ce qui correspond aux impacts constatés lors de l’attaque du 8 janvier
[armelse]

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


[/arm_restrict_content]

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR