La DARPA fait un nouveau pas vers le porte-avions volant avec le X-61A Gremlins

Le 17 janvier, l’agence de recherche de la défense américaine DARPA a annoncé que le drone X-61A Gremlins conçu par Dynetics a effectué son premier vol en novembre dernier, largué par un C-130 Hercules. Pour des raisons de praticité et de sécurité, il n’est pas rare de voir un appareil expérimental, avec ou sans pilote, lancé par un avion de transport. Dans le cas du X-61A, toutefois, le mode de lancement faisait partie intégrante des essais en vol, le Gremlins étant un démonstrateur de drone réutilisable lancé et récupéré en vol

Le programme X-61 découle directement d’une initiative lancée en 2014 par la DARPA et visant à développer un « porte-avions volant » à partir d’une cellule d’avion-cargo Hercules. Cela a nécessité de développer d’une part un système de mise en œuvre et de récupération des drones sur le C-130 Hercules, et d’autre part les mini-drones récupérables eux-mêmes. Pour la DARPA, l’idée est alors de pouvoir mettre en œuvre des avions sans pilote depuis une distance de sécurité, en conférant réactivité et souplesse opérationnelle aux mini-drones, souvent trop limités par leur vitesse et leur autonomie lorsqu’ils sont lancés depuis le sol. 

Gros plan sur un des prototype de X-61A Gremlins lors des essais en vol

Une idée ancienne remise au goût du jour

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR