L’US Army annule la compétition pour remplacer ses Bradleys

En octobre 2019, le véhicule de combat d’infanterie Lynx KF41 présenté par l’allemand Rheinmetall allié au géant américain de la Défense Raytheon, se voyait éliminé de la compétition en vue de remplacer les VCI M2/3 Bradley en service dans l’US Army depuis les années 80, alors que l’industriel allemand avait fait face à des difficultés administratives pour amener en temps et en heure son blindé sur le site de test, en Virginie. De fait, le programme visant à évaluer puis sélectionner le prototype du futur Optionnaly Manned Fighting Vehicle se voyait limité à un unique participant, le Griffin III de l’américain General Dynamics Land Systems, qui d’ailleurs ne ménagea pas sa peine pour tenter de maintenir ce statu quo qui, évidemment, lui convenait parfaitement.

Il faut dire que le programme OMFV se voulait en rupture avec les précédents programmes majeurs de l’US Army, qui se caractérisent par une longue liste de programmes onéreux et finalement abandonnés, comme celui de l’hélicoptère Comanche annulé après avoir dépensé prés de 7 Md$, ou du programme Future Combat system qui fut annulé alors que plus de 19 Md$ avaient été dépensés. Mais la nouvelle approche de l’US Army et de son Futures Command, en charge de la préparation du futur et des programmes qui le composent, a probablement péché par excès. En effet, le calendrier, le budget et les ambitions du programme OMFV étaient à ce point ambitieux que la majorité des industriels décidèrent de jeter l’éponge, y compris BAe qui fabriquait pourtant le Bradley. Selon le groupe américano-britannique, il était impossible de satisfaire simultanément aux 3 contraintes imposées par l’US Army.

Le Griffin III présenté par GDLS devra patienter pour être évalué par l’US Army
[armelse]

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles Confidentiels sont réservés aux abonnés. Les Brèves et Analyses ne sont accessibles que de 24 (brèves) à 48 heures (Analyses). Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense.

Abonnement personnel à partir de 3,3 € par mois, 1,67 € par mois pour les étudiants et 12 € par mois pour les abonnements professionels (Souscription de 15 mois dont 5 mois offerts)


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

[/arm_restrict_content]

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR