La Chine développerait un pod de protection laser pour ses aéronefs

Selon le site globaltimes.cn, citant le site spécialisé sur les équipements de défense chinois weain.mil.cn, les armées chinoises auraient entrepris le developpement d’un « Pod d’attaque laser » destiné à équiper les aéronefs en service. Il apparait que selon la terminologie employée, ce pod serait probablement destiné à protéger ces mêmes aéronefs en interceptant les missiles air-air ou sol-air les visants grâce à un rayon laser de haute puissance, et non d’un système de guidage pour les munitions air-sol.

Cette annonce n’est pas sans rappeler le système SHIELD en developement dans l’US Air Force, destiné lui aussi à agir tel un système de protection anti-missiles actif, ou Hard-Kill, pour protéger ses aéronefs et notamment ses bombardiers stratégiques. En revanche, les allégations faites par l’article chinois concernant la destruction d’aéronefs adverses par un tel système sont probablement très exagérées. En effet, pour être efficace contre un aéronef sur des délais d’exposition suffisamment courts, un tel laser devrait avoir une puissance excédant les 500 Kw, dépassant les capacités de production d’énergie électrique des aéronefs actuels.

Vue d’artiste du programme SHIELD de l’US Air Force

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles Confidentiels sont réservés aux abonnés. Les Brèves et Analyses ne sont accessibles que de 24 à 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense.

Abonnement personnel à partir de 3,3 € par mois, 1,67 € par mois pour les étudiants et 12 € par mois pour les abonnements professionels (Souscription de 15 mois dont 5 mois offerts)


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

Les articles publiés par Meta-Défense sont soumis aux droits d'auteurs. Il est interdit de les copier ou publier sans l'accord de Meta-Défense. La publication illicite d'un article publié par Meta-Défense expose à des poursuites judiciaires et, le cas échéant, à la résiliation de l'abonnement.
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR