Le format des Armées françaises est trop faible selon le Chef d’Etat-Major des Armées

Le format des armées française résulte, aujourd’hui, de deux documents maitres, à savoir le Livre Blanc de 2013, ordonné par le président Hollande après son élection et publié en 2014, et la Revue Stratégique de 2017, ordonnée après l’élection du président Macron, et publiée quelques mois plus tard. Or, le premier a été rédigé avant les grands bouleversements géostratégiques qui ont marqué la décennie en cours (Crimée, Donbass, Mer de Chine, Daesh..), et le second avait pour instruction de respecter le cadre définit par ce même Livre Blanc. De fait, et depuis 7 ans maintenant, le format des armées françaises évolue sur la base d’un document qui était périmé et inadéquate avant même son entrée en vigueur, du fait de l’ensemble des événements survenus entre fin 2013 et début 2014 (Crimée, Mali, Donbass, RCA..). Or, dans la période 2013-2019, et dans ce que l’on sait des projections à venir, l’évolution des menaces auxquelles devront se confronter les armées françaises aura été, et sera, très importante, tant du point de vue qualitatif, que quantitatif et technologique.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles Confidentiels sont réservés aux abonnés. Les Brèves et Analyses ne sont accessibles que de 24 (brèves) à 48 heures (Analyses). Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense.

Abonnement personnel à partir de 3,3 € par mois, 1,67 € par mois pour les étudiants et 12 € par mois pour les abonnements professionels (Souscription de 15 mois dont 5 mois offerts)


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

Les articles publiés par Meta-Défense sont soumis aux droits d'auteurs. Il est interdit de les copier ou publier sans l'accord de Meta-Défense. La publication illicite d'un article publié par Meta-Défense expose à des poursuites judiciaires et, le cas échéant, à la résiliation de l'abonnement.
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR