Dassault et Thales vont moderniser les mirage 2000-9 des Emirats Arabes Unis

Avec 68 exemplaires commandés, les Emirats Arabes Unis ont été le plus important client à l’exportation du mirage 2000 de Dassault. Qui plus est, les appareils ont été livrés entre 1998 et 2009 au standard -9, un standard parfaitement polyvalent, équipé du radar RDY-2 (comme les 2000-5 grecs) plus performant que le RDY du -5 équipant la France ou Taiwan, du systeme de traitement EMTI, et d’une capacité étendue d’emport de munitions, allant du missile air-air MICA au missile anti-navire Exocet, en passant par les bombes à guidage laser et le missile de croisière Black Shaheen (SCALP-EG). En tout état de cause, les mirage 2000-9 émirati représentent aujourd’hui la version la plus performante et la plus aboutie du chasseur léger de Dassault.

Selon Michel Cabirol de latribune.fr, Dassault Aviation aurait signé, il y a quelques jours, un contrat portant sur la modernisation de cette flotte, pour un montant de 200 à 300 millions d’euros, et dont l’annonce sera probable faite à l’occasion du salon Dubaï Air Show qui débute ce dimanche 17 novembre. Les contours de ce contrat ne sont pas encore connu, ni s’il appelle des contrats complémentaires avec d’autres acteurs, comme Thales (Radar RDY-2), Safran (Turboreacteur M53), ou MBDA (missile MICA NG, SCALP ..).


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR