7 (bonnes) Raisons pour souscrire au Capital de Meta-Défense SAS

Après seulement 6 mois d’existence, Meta-Défense est parvenu à prendre position dans le difficile écosystème médiatique de Défense francophone. Cette période, identifiée comme la « Phase 1 » dans le Business Case, a été mise à profit pour valider et affiner le modèle économique et les ambitions du service.

Aujourd’hui, Meta-Défense est prêt pour entamer la seconde étape de sa progression stratégique vers son modèle ambitieux et original. Cette « Phase 2 » qui doit durer une année, verra le nombre d’articles et d’analyses publiés quotidiennement augmenter jusqu’à 12 publications par jour avec le recrutement de 3 rédacteurs spécialisés (Terre, Air, Mer), ainsi qu’un nouveau service web et de nouvelles applications mobiles plus performants et plus efficaces. Les traductions automatiques seront remplacées par des traductions humaines réalisées par des Country Managers pour 4 langues, l’Anglais, l’Allemand, l’Espagnol et l’Italien et seront disponibles par l’intermédiaire de services web et d’applications dédiées.

Cette phase doit permettre à Meta-Défense de se positionner comme un Média Défense européen d’envergure internationale. Pour y parvenir en une seule année, et non en 5 ans lors d’une progression ‘normale’, Meta-Défense va lancer une souscription publique pour 30% de ses parts sociales, des droits de vote et des droits aux dividendes, ce afin de rassembler les fonds nécessaires à cet ambitieux projet. La souscription est ouverte aux personnes physiques et morales résidents européens au sens continental du terme, et prend la forme d’une souscription publique par antériorité, les tickets de souscription étant distribués dans l’ordre de leur arrivée. La démarche est, comme l’ensemble du projet Meta-Défense, originale dans le fond comme dans la forme. Mais au delà de cet aspect, voici 7 bonnes raisons pour souscrire au capital de Meta-Défense, dans une démarche d’investissement qui se veut responsable, volontaire et maitrisée.

1- Une « Phase 1 » qui dépasse les attentes et riche d’enseignements

La Phase 1, qui se termine bientôt, couvre la période de 6 mois à compter de la mise en ligne du service, début mai 2019.  Elle a permis de valider la pertinence du modèle économique, l’existence du marché et de la demande, la caractérisation des utilisateurs et de leurs attentes, ainsi que les formats de publication les plus pertinents. 

Nous avons pu valider l’efficacité du modèle de publication publique pendant 48 heures des brèves et analyses, avant de passer en accès réservé aux abonnés, et de la publication d’articles « Confidentiels » réservés aux abonnés dès leur mise en ligne. Elle permet de toucher un grand nombre de lecteurs (plus de 25.000 visiteurs uniques par mois pour 100.000 articles lus pendant 2 min en moyenne), et donc d’accroitre la notoriété du service, tout en optimisant le SEO1 du service. la Phase 1 a permis de mettre en évidence l’existence d’une relation directe entre le nombre de visiteurs uniques et le nombre de personnes souscrivant un abonnement dans les 2 mois suivant leur première connexion. Les abonnés sont les personnes qui ont un intérêt, personnel ou professionel, à entrer dans le détail des articles, des liens fournis, et de la logique structurelle de l’information, et qui sont prêtes, pour cela, à souscrire un abonnement. Les autres visiteurs ne souscriront pas d’abonnement, quelque soit l’offre faite, mais n’en représentent pas moins un potentiel économique comme en terme de communication. La modélisation précise des relations entre visiteurs, abonnés sociaux, installations de l’application et abonnés au service, qui a été validée dans la durée, est un des principaux enseignements de la Phase 1.

Le second enseignement concerne la tarification, et nous a permis d’identifier les tarifs les plus efficaces vis-à-vis de la courbe de gausse du CA dégagé vis-à-vis du paramètre prix, et de concevoir les offres les plus à même de satisfaire le plus grand nombre d’utilisateurs.  Elle a permis en outre de déterminer la ligne éditoriale et le format optimal des articles vis-à-vis des attentes des utilisateurs, ainsi que des supports de consultation, comme nous avons pu identifier le format et la structure des titres pour une consultation maximum. 

La Phase 1 a permis de valider l’architecture des données employée par le service, ainsi que la pertinence de l’application mobile qui aujourd’hui, est utilisée par plus de 1600  personnes chaque jour. D’autre part, nous avons pu identifier les technologies et les structures à faire évoluer dans les nouvelles versions du service web et des applications qui seront développées lors de la Phase 2 pour plus d’efficacité, de stabilité, d’attractivité et donc, au final, de conversion. Enfin, la Phase 1 a été faite en autofinancement intégral, sans entamer les 30 K€ de capital disponible au lancement de Meta-Défense, et toujours disponible aujourd’hui. 

2- Un Modèle Economique Robuste

La Phase 1 a permis de consolider et d’approfondir le modèle économique qui sous-tend le fonctionnement optimum du service, et de modéliser dans le détail la relation entre l’investissement publicitaire sur les réseaux sociaux et le nombre d’abonnements souscrits consécutifs de cet investissement, ainsi que la durée moyenne séparant l’investissement de la souscription. En outre, nous avons pu établir le taux de désinscription moyen, de sorte à pouvoir concevoir un modèle mathématique précis et robuste pour représenter le modèle économique de Meta-Défense. Ce modèle a été expérimenté pendant 4 mois, sans jamais révéler de variation notable. Mais le Modèle Economique ne prend en considération que les abonnements directs en ligne, et n’intègre pas d’autres types d’abonnement, comme les abonnements « Education » déjà souscrit par l’Ecole de l’Air,  ou les abonnements « Entreprises ». 

Il ne prend pas en compte non plus la monétisation des visiteurs non abonnés au service, qui représentent 90% du trafic quotidien.  En effet, une fois le seuil de représentativité atteint dans un pays, il sera possible, et même souhaitable, de proposer la diffusion de contenus de notoriété et de communication, en lien avec la thématique défense, vers ces visiteurs. A partir d’un seuil de représentativité de 20% sur le public composé de l’industrie de Défense, les militaires et les affiliés Défense d’un pays, le service sera en mesure de proposer des solutions de communication ciblées et uniques portant potentiellement sur un large panel de pays. Le groupe pourra ainsi augmenter de 20% à 40% ses revenus annuels par cette offre annexe.

Enfin, l’objectif de souscription, et les fonds qui seront ainsi collectés, ont été définis avec une marge de sécurité suffisante pour absorber une augmentation de 50% de la durée de souscription moyenne, ou une baisse de 25% des taux de conversion, ainsi qu’une hausse de 35% des couts publicitaires et des couts de personnels, sans avoir à modifier les objectifs finaux de la Phase. Dans le cas contraire, ou si la souscription ne venait pas à rencontrer le grand succès attendu et si l’ensemble des 600 tickets de 400 € n’était pas souscrit, le modèle adaptatif serait re-paramétré, de sorte à pouvoir se satisfaire sur la Phase 2 d’une ouverture de 2 langues (Anglais pour le monde anglo-saxon et l’ensemble des professionnels de Défense, l’Allemand car second pays européen, principal partenaire Défense de l’industrie française, et langue employée en Suisse et en Autriche) et de 2 auteurs, au lieu de 3 auteurs et 4 langues. Les auteurs supplémentaires, comme les country managers, interviendront en début de Phase 3, phase qui sera, dans tous les cas, en autofinancement.

3- Un marché international étendu en forte demande

Depuis le lancement du service, Meta-Défense a intégré, dans la version web comme dans les applications mobiles, un outil de traduction automatique. Très imparfaite, cette technologie a cependant permis de confirmer l’existence d’une demande internationale pour du contenu Défense en langue vernaculaire, et non uniquement en anglais comme le propose la majorité des services. 25% des visiteurs, et 20% des abonnés et des articles lus, ne sont pas de France, et proviennent principalement des Etats-Unis, Allemagne, Belgique/Suisse/Canada francophone, Italie, Espagne, Japon et des pays du Moyen-Orient. Prés de 15% des consultations d’articles se font en utilisant l’outil de traduction automatique, malgré ses défauts et des traductions parfois très approximatives. En outre, Meta-Défense est une des très rares applications Mobiles d’information Défense en Europe et dans le Monde. Là Encore, 25% des installations sont faites hors de France. 

De fait, le marché adressable par les services et contenus de Meta-Défense peut s’étendre, au niveau international, bien au delà de nos seuls voisins européens. La publication d’applications et de services web en langue native pourra capter une importante audience, très largement supérieure à celle adressable par les sites en anglais, même les plus réputés.  Sur la base d’un marché adressable de calcul représenté par les collaborateurs de l’industrie de Défense, les militaires, et les affiliés défense, il dépasserait les 10 millions d’individus dans la sphère occidentale, et de 15 millions sur les pays ayant un marché identifié et un pouvoir d’achat cohérent avec cette offre, à l’échelle mondiale.  Une prise de part de marché de 2%, hors souscriptions « Educations », paraît raisonnable (elle représente 10.000 abonnements en France, le magazine DSI tire à 40.000 exemplaires), alors qu’il suffit de 0,5% de part de marché (2.500 en France) pour dégager des bénéfices. 

4- Une approche mixte contenu – technologies

Aujourd’hui, 25% des articles consultés chaque jour le sont en utilisant la structure organique du service, les mots clés, les thèmes, et les recommandations thématiques. En outre, les services de recherche croisée dynamique et d’annotation sont fréquemment utilisés par les abonnés professionnels. De fait, La Phase 2 comportera également un important volet technologique, non seulement pour résoudre les malfonctions constatées sur le service et l’application aujourd’hui, mais pour concevoir et publier des outils de productivité, de classement, de veille et de partage dépassant largement les outils traditionnellement disponibles pour ce type de service.

De fait, Meta-Défense valorisera son contenu au delà du contenu lui-même, dans l’accès à celui-ci, de sorte à créer un valeur ajoutée perceptible par les professionnels de la Défense qui justifierait un abonnement. Si un professionnel Défense gagne plus de 20 minutes chaque mois en utilisant les outils et services Meta-Défense en comparaison du temps passé en recherche internet, il aura amorti les 18 € HT de son abonnement.  Les développements technologiques qui seront entamés contribueront également à augmenter la valorisation de l’entreprise, comme l’ont fait la publication du service web et des applications mobiles lors de la Phase 1. Enfin, ces développements associés à la stratégie numérique et internationale de l’entreprise permettront d’obtenir le statut de Jeune Entreprise Innovante, qui offre des allègements de charges pendant les premières années d’activité, ainsi que de soumissionner à des aides à l’innovation nationales et locales. 

5- D’importants axes de diversification

La Phase 2 apportera, elle aussi, de nombreux enseignements sur l’adressage, la réactivité et les leviers de conversions des abonnés dans chaque pays, avec probablement des différences culturelles, des différences de moyens, et des attentes différentes. C’est notamment pour cela que la fonction de traduction sera assurée par des « Country Manager », et non des traducteurs, qui devront en outre produire un article chaque jour destiné précisément à leur public, avec un biais de lecture identique au biais majoritaire dans le pays dont ils s’occupent.  Il est cependant difficile de prévoir précisément la vitesse de croissance de l’entreprise et des services au delà de la fin de la Phase 2, en terme de Country Managers et d’auteurs spécialisés, donc de conversion d’abonnés et de Chiffre d’Affaire.

Au delà du modèle d’abonnement direct décrit, Meta-Défense disposera de plusieurs axes de diversification, pour soutenir sa croissance, et optimiser son activité :

  • Les abonnements « Entreprises » ou « Education », représentant des offres groupées pouvant être accompagnée de services sur mesure, comme la conception d’une application mobile dédiée, ou la publication de contenu en accès restreint aux seuls membres de l’offre.
  • La valorisation des visiteurs non-abonnés par des campagnes de communication à forte valeur ajoutée et faible nuisance vers un public ciblé, comme évoqué précédemment
  • La fonction Think Tank, Meta-defense disposant de plusieurs spécialistes sectoriels de défense, et de country managers, elle sera en capacité de mener des études internationales et des recherches approfondies très efficaces, dans le cadre d’études internationales concernant l’environnement politique, technologique, doctrinal et opérationnel.

D’autres activités sectorielles, comme la publication d’annonces d’emploi, la rédaction de contenu sur demande, la conception de campagne de communication, pourront être envisagées, de même que des activités plus distantes que la core business, comme la conception de solution de simulation et de wargaming pour la formation et la sensibilisation des jeunes officiers, par exemple. 

6- Un placement financier à forte rentabilité

Au delà des aspects purement industriels et stratégiques, la souscription au capital de Meta-Défense représente un placement financier rentable et sûr.  Rentable car le modèle est conçu pour dégager une marge bénéficiaire permettant de distribuer des dividendes annuels valant 5% des montants souscrits à partir de la Phase III, c’est à dire de la seconde année d’activité. En outre, la Valorisation de Meta-Défense, dont le Chiffre d’affaire prévisionnel à la fin de la Phase 2 dépassera les 700 k€, pour se porter au delà de 1,8 m€ un an plus tard, croitra également très rapidement. 

La souscription proposée est la dernière ouverture de capital prévue dans le modèle de croissance de Meta-Défense, et le capital souscrit ne donnera donc pas lieu à une dilution future, de même que les souscripteurs initiaux ne seront pas dilués par la nouvelle souscription. Les personnes physiques domiciliées en France pourront également bénéficier d’une réduction d’impôts valant 18% du montant souscrit, soit 72 € par ticket de 400 € souscrit. Pour les résidants européens, la souscription au capital de Meta-Défense n’offre pas d’allègement fiscal, mais au delà des 4 pays ciblés par les nouvelles versions du site, ils peuvent obtenir une franchise exclusive offrant 50% des recettes enregistrées sur la zone de chalandise, déduction faite des investissements publicitaires, s’il assume la traduction dans leur langue des articles publiés, et l’animation commerciale du service dans le pays. Pour cela, ils doivent souscrire plus de 3% du Capital de l’entreprise, soit 60 tickets à 400 €. 

Le Placement est également sûr, pour l’ensemble des raisons évoquées précédemment : modèle économique détaillé et validé, Marché en demande, Phase I en autofinancement, modèle adaptatif, marge de sécurité suffisante. C’est également l’objectif prioritaire de la direction que de respecter, en tout point, les engagements pris vis-à-vis des actionnaires.

7- Une alternative médiatique à l’omniprésence anglo-saxonne sur les sujets de Défense

Comme nous l’avons vu, souscrire au capital de Meta-Défense représente un investissement responsable,  c’est également permettre l’émergence d’un leader européen sur le marché de l’information et de la communication de Défense, de sorte à pouvoir proposer une analyse de l’actualité, des équipements et de la géopolitique mondiale, indépendante de la vision anglo-saxonne traditionnelle et omniprésente aujourd’hui. En outre, la faible dépendance aux revenus publicitaires de Meta-Défense permettra de garantir l’indépendance des analyses et leur objectivité dans les raisonnements et approches développées. Cette indépendance sera également au cœur des versions internationales du service, avec des articles rédigés pour répondre à des problématiques purement nationale, que ce soit par la thématique traitée, ou par le biais représentatif de l’opinion publique dans le pays, sans toutefois déroger à l’objectivité des analyses, point clé de la ligne éditoriale. 

Enfin, du fait du modèle, Meta-Défense pourra proposer des opérations de communication internationale à des tarifs très agressifs, ce qui permettra aux entreprises européennes de Défense de faire jeu égal en matière de communication avec les géants américains (ou chinois), disposants eux de moyens considérables, et ne se privant pas de les utiliser …

Souscrire au capital de Meta-Défense, est un acte militant !

8- S’abonner est aussi un acte militant

Je sais, le titre de l’article fait état de 7 bonnes raisons, pas 8. Mais tout le monde n’a pas la capacité, ou l’opportunité de pouvoir souscrire au capitale de Meta-Défense. Toutefois, tout le monde à la capacité de soutenir le developpement de l’entreprise, en souscrivant un abonnement auprés du service.

Il n’en coute de 4,95 € par mois pour un abonnement personnel, 2,5 € par mois pour les étudiants, et 18 € pour les professionnels. En souscrivant un abonnement annuel, vous économiserez 2 mois d’abonnement. Le paiement s’effectue jusqu’a présent par PayPal (mais ne requiert pas de s’y inscrire) ou par virement bancaire, uniquement pour les souscriptions annuelles dans ce cas.

Pour vous inscrire et soutenir, vous aussi, Meta-Défense, c’est par ici !

Pour Conclure

La souscription au Capital de Meta-Défense sera ouverte du 21 octobre au 10 Novembre 2019. Elle pourra être raccourcie si l’ensemble des tickets a été souscrit avant le terme de la période de souscription. Un Ticket a une valeur de 400 €, et représente 0,05% des parts sociales de l’entreprise, ainsi que des droits de votes et des droits aux dividendes de l’entreprise. 600 tickets sont proposés lors de la souscription, soit 30 % des parts sociales de l’entreprise. La souscription de 100 tickets donne le droit de disposer d’un siège au comité de direction, la souscription de 200 tickets ou plus permet d’accéder au statut de directeur associé. La souscription peut donner lieu à une libération échelonnée des investissements, avec les limites suivantes :

  • les valeurs libérées doivent être égales entre elles
  • la valeur d’un ticket ne peut être divisée
  • L’échelonnement peut comporter autant de phases que le diviseur entier du nombre de tickets souscrits, avec une durée entre chaque dépôt équivalente à 12 mois divisés par le nombre de phase +1
  • La première liberation devra intervenir entre le 12 et le 17 Novembre 2019.

Exemple : Si vous souscrivez 6 tickets, vous pourrez libérer soit 6 tickets immédiatement, soit 3 tickets immédiatement et 3 au bout de 6 mois, soit 2 tickets immédiatement, 2 au bout de 4 mois, et 2 au bout de 8 mois.

Pour plus de renseignements, ou recevoir une lettre d’engagement valant prise de date pour la souscription de tickets, contactez-nous à l’adresse : metadefense.fr@gmail.com.

A lire également

error: Ce contenu est protégé
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR