La Corée du Sud entame l’assemblage du prototype du K-FX

En 2001, les autorités sud-coréennes, en partenariat avec les autorités indonésiennes, établirent un protocole visant à developper un appareil de nouvelle génération de future locale à horizon 2030. Ce programme, le K-FX, qui mobilise 1200 ingénieurs depuis l’entame des travaux en 2001, est sur le point de franchir une étape stratégique, puisque l’assemblage du premier prototype va débuter avant la fin du mois d’octobre, avec un premier vol espéré pour 2021.

Bien que mouvementé, le programme K-FX montre la détermination de la Corée du Sud à developper sa propre défense via une industrie de Défense autonome et compétitive dans le domaine aéronautique, comme elle l’a fait dans le domaine naval et des armements terrestres. Appareil bimoteur de 13 tonnes à vide, et de 25 tonnes en charge, le K-FX sera un chasseur évoluant entre à la lisière de la 5ème génération, et destiné à remplacer, dans un premier temps, les F4 Phantom et F5 Tiger encore en service dans l’Armée de l’Air sud-Coréenne.


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR