Les forces chinoises présentent leurs 2 drones de combat de nouvelle génération

C’est à l’occasion du défilé militaire marquant le 70eme anniversaire de la création de la République Populaire de Chine, que les autorités militaires ont présenté deux drones de combat de nouvelle génération qui ont focalisé l’attention des observateurs nationaux et internationaux. On savait déjà que l’industrie aéronautique chinoise avait su developper une famille de drones de combat et de surveillance MALE (Medium Altitude Long Endurance) et HALE (High Altitude Long Endurance), comme le célèbre Wing Loong largement exporté dans le monde, même en Europe. Mais ce défilé fut l’occasion pour Pekin de marquer les esprits avec deux nouveaux drones de combat à l’aspect et aux performances très éloignés des drones MALE, et présentés comme étant d’ores et déjà en service dans les forces armées chinoises.

Le premier est identifié comme étant le drone d’attaque furtif GJ-11, une aile delta semblable à celles connues du public occidental au travers du programme X47B américain et du Neuron européen. D’une envergure de 14 mètres, il semble plus que probable que le GJ-11 soit dérivé du programme Sharp Sword de HAIG, qui fit son premier vol en 2013, et dont une autre version dérivée équipera le porte-avions Type 001A chinois. A en juger par ses dimensions et son aspect, le GJ-11 doit atteindre une masse de 7 tonnes à vide, et de 10 à 12 tonnes au décollage, soit un poids comparable à celui d’un chasseur léger. En revanche, on constate qu’il est beaucoup plus petit que le S70 Okhotnik russe qui, avec 20 mètres d’envergures et 20 tonnes au décollage, occupe visiblement le haut du spectre des drones de combat modernes. La structure aile volante est particulièrement adaptée pour la conception d’appareils furtifs, ayant la particularité d’être moins sensible que les autres configurations actuelles aux phénomènes de résonance des ondes VHF-UHF.

Le GJ-11 est beaucoup plus petit que le S70 Okhotnik russe

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement personnel à 4,95 € par mois, 2,50 € par mois pour les étudiants et 18 € par mois pour les abonnements professionnels. La souscription annuelle offre 2 mois gratuits.


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR