La protection contre les drones et les roquettes devient une nécessité à court terme

L’US Army vient d’officialiser une commande de 2 systèmes de protection israélien Iron Dome pour assurer la protection rapprochée de ses infrastructures contre les drones, roquettes, obus de mortier et d’artillerie, et les missiles de croisière. Il ne s’agit pas, comme on pourrait le penser de prime abord, d’une acquisition visant à renforcer les capacités d’engagement des forces sur un théâtre de haute intensité, mais de palier à une défaillance à court terme, sur des théâtres jusqu’ici considérés comme dépourvus de menace aérienne.

Car depuis quelques mois, le nombre d’attaques utilisant des drones suicide a augmenté en flèche, que ce soit contre les aéroports du sud de l’Arabie saoudite, ou la semaine dernière, lors d’une attaque coordonnée de 6 drones contre la base aérienne russe de Hmeimim, déjouée par la Défense anti-aérienne protégeant la base. Au total, plus d’une vingtaine d’attaques majeures employant des drones ont été recensées sur le premier semestre 2019, dépassant désormais le cadre du seul Moyen-Orient, comme l’attaque par drone suicide le 4 aout 2018 contre le président vénézuélien E.Maduro lors d’un défilé militaire, blessant 7 miliaires et un civil.

Le système Pantsir S2 russe est conçu pour assurer la protection rapprochée des infrastructures contre les menaces DRAM (Drone Roquette Artillery Missile)

Il ne faudra guère de temps pour que cette menace ne se généralise, et viennent directement toucher les forces françaises et européennes déployées en Opex, notamment dans le cadre de l’opération Chammal en Afrique Sud-Saharienne. Or, les armées françaises, comme européennes, ne sont pas équipées pour faire face à ce type de menace, tant du point de vu de la détection que de l’engagement des cibles. En effet, La Défense anti-aérienne des forces françaises est décomposée en une défense de théâtre, assurée par le système SAMP/T Mamba équipé de missiles Aster 15/30, et les différents équipements employant le missile Mistral. Il n’existe pas de système autonome assurant la surveillance et l’engagement des menaces proches, a l’instar du Pantsir, du Tunguska, ou du TOR M1/2, qui protègent ensemble la base aérienne russe d’Hmeimim. Si la Mamba est très efficace contre les aéronefs et les missiles de croisière, il n’est pas conçu pour éliminer les roquettes ou les drones. Qui plus est, en l’état des informations publiques divulguées, aucun système n’est déployé en Opex. Quand au Mistral, il ne dispose pas de systèmes de surveillance, rendant ses capacités d’engagement contre ce type de cible sont limitées, et son guidage infrarouge le rende peu performant face aux drones, et inutile face aux obus et aux roquettes.

Les Etats-Unis parient sur le laser à haute énergie pour assurer la protection rapprochée des infrastructures et des forces contre les menaces DRAM

Le besoin de renforcement des capacités de combat sur théâtre haute intensité est évidemment nécessaire, bien que trop souvent négligé en Europe, notamment dans la LPM 2019-2025 française. Mais en l’absence d’une prise de conscience très rapide des autorités politiques et militaires, et d’une réponse toute aussi rapide pour déployer des solutions pouvant effectivement assurer la protection des sites en Opex, le risque de voir se reproduire un événement dramatique, à l’image de l’embuscade de la vallée d’Uzbin en Afghanistan en 2008, augmente rapidement avec le temps.

Cette problématique n’est d’ailleurs pas appelée à s’atténuer. Avec la radicalisation des tensions internationales entre grandes nations militaires, les risques de voir un pays alimenter en équipements technologiques des forces qui, jusqu’ici, en étaient dépourvues, va croitre dans des délais courts, faisant disparaitre la notion de conflit de basse intensité, à l’image de la majorité des conflits dans les années 70 et 80, rendant inutilisables un certain nombre d’équipements aujourd’hui en service, mais impropres à l’emploi face à une force disposant d’équipements modernes et lourds.

A lire également

error: Ce contenu est protégé
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR